menu

F.

Photographie, poésie, Zorba Editions/Pleine Page, 2014

prev
next
F comme féminin, bien sûr. Portraits rapprochés, gros plans dans lesquels les visages occupent toute la surface, à la fois absents et inévitablement présents.

Absents, par la vacuité des regards qui cherchent comme à sortir de leur propre égarement ; et présents, dans un face-à-face inévitable où les matières arrachées et les manques partiels de la représentation poussent le spectateur à une attention plus aiguë. De fait, en raison de ces effacements et du manque de précision imposé par la technique du « Transfert Polaroïd », l’effet de mémoire joue ici pleinement son rôle : quelle était donc la figure originelle ? Comment la ramener à soi, dans le cercle convenu d’un monde déterminé ? Tenter ce cheminement, cette réappropriation du réel disparu, c’est essayer de trouver, parmi d’autres, une représentation possible du féminin. Ces photographies n’ont pas d’autre ambition.

Sud
L'appel des sources