menu

L’appel des sources

Pleine Page (2008)

prev
next
“… cet arbre est apparu devant le poète… Il reste devant cet arbre, mais ce qu’il cherche est sans doute au-delà de l’arbre…”, écrivait Marcel Proust dont la plume jamais ne cessera d’explorer les lieux, les paysages de la mémoire retrouvée.

Et c’est bien cet au-delà, cet ailleurs sans cesse réinventé que j’ai tenté de saisir dans ces territoires variés : ni illusions qui n’existent pas, ni écrans de fumée entre la réalité du monde et l’œil qui les perçoit… Ces photographies instaurent plutôt un autre réel en lutte contre l’oubli, une intimité entre l’apparition merveilleuse et la présence incertaine de la matière. Un réel taillé sur mesure par une mémoire subjective essayant à chaque instant de restituer ses propres visions. Restituer et partager, en essayant d’appréhender cette part d’invisible qui nous gouverne.

F.
Nocturnes 5.0